Les filles

J’ai longtemps été la fille dans une gang de gars. Je me suis souvent mieux entendue avec les gars qu’avec les filles. Encore aujourd’hui, l’humain que je préfère après ma famille est Simon, mon Saillemonne, ma copie masculine, le frère que j’ai jamais eu, le meilleur jack du monde.

Mais j’ai inconsciemment amorcé un virage quand j’ai décidé, consciemment cette fois-ci, que l’ampleur de mon postérieur mettait beaucoup trop de pression sur les coutures de mes jeans, rachetés une taille plus grande pour y loger mes poignées d’amour. Des poignées pour grandes mains. Je me suis alors inscrite à un gym pour femmes parce que c’était le plus proche de la maison et, je l’avoue, par pudeur. J’allais certainement pas commencer à faire du wiggle wiggle sur le tapis avec un Kevin tribal à côté de moi. J’allais pas non plus commencer à m’humilier devant une trâlée de mecs plus hot que moi, toute boudinée dans mes leggings de nouvelle sportive sans grâce. Non monsieur, t’allais pas me voir de même, jamais.

Comme la nouvelle sportive sans grâce que j’étais avait autant de drive qu’un mollusque, j’ai retenu les services de deux entraineuses de 15 ans mes cadettes, jeunes, belles et fermes. Je les haguis. Et, à force de séances de torture trihebdomadaires, je me suis mise à côtoyer plus de femmes qu’au cours des 10 dernières années. Des femmes qui suent, qui forcent, qui poussent de la fonte, les cheveux en frisous, la couette sul camp, avec les traînées de sueur qui font finalement comprendre pourquoi des leggings de gym, c’est toujours mieux en couleurs ben ben foncées. Des grosses, des coupées au couteau, des moches, des rieuses, des têtes à claques, des avec des bras qui rendent jalouse. Échange de sourires, de p’tites jasettes. Et, insidieusement, je me suis mise à aimer mes soirées au gym. Parce que mes jeans étaient plus lousses, certes, mais aussi parce qu’une soirée avec juste des filles, c’est l’fun.

Puis est venue la campagne pour Mai. Tsé, Mai? Me semble que j’en ai parlé une fois ou deux… Passer des mois en compagnie de quatre filles sublimes dedans comme dehors, ça change aussi le regard qu’on porte sur la vie. Chaque jour, on échange entre 11 et 3 597 messages. Chaque jour. J’ai le inbox en feu depuis juin dernier, rempli d’émotions et de blagues déplacées (encore plus délicieuses quand elles viennent de la plus parfaite d’entre nous), de moments forts dans nos vies de femmes. Des vraies émotions vives, des rires complices, des échanges crus. Du beau, du laid, mais du vrai.

J’ai réalisé que j’avais une trâlée de femmes magnifiques dans mon entourage et que j’exploitais mal cette richesse. Les filles, c’est mon Plan Nord à moi. Je me suis donc mise à accepter plein d’invitations à des soirées d’amies-avec-un-e. Pis j’ai du gros fun noir. Parce qu’on se connaît. On sait ce qu’on vit, ce qu’on ressent, ce qu’on traverse, les défis qu’on doit relever, les bâtons dans nos roues, les grands et petits bonheurs, le feeling merveilleux d’un good hair day et d’une promotion payante. On se connaît, parce qu’on est toutes pareilles dans nos rêves et nos envies, dans nos craintes et nos doutes, à divers degrés.

On dirait qu’en retrouvant ma taille de bourdon, je retrouve aussi le plaisir oublié de partager la vie de femmes, d’échanger sur notre réalité de femmes dans un monde d’hommes (même en pub, faut pas se leurrer), et de ne toujours pas avoir de réponse à l’existentielle question to toupet or not to toupet. Pis y’a juste une fille pour te dire, alors qu’elle t’a pas vue depuis longtemps, « wow, t’es cut de la face ».

Les filles, c’est du bonbon.

2 Commentaires

  1. Claudia dit :

    To toupet! Définitivement:) Et FYI, pour ‘les filles’, tu es magique:)

    Aimé par 1 personne

  2. TELLEMENT TO TOUPET!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :